Après les Cours Florent, Virginie MOLINA enchaîne des rôles à la télévision et au théâtre. Sa carrière s’accélère avec « Arrête de pleurer Pénélope ». Le metteur en scène Anthony Marty la remarque et lui propose de jouer pendant plusieurs mois à la comédie Caumartin dans « Grosse chaleur » de Laurent Ruquier et « Quand la chine téléphonera » de Patricia Levrey. En parallèle, elle décroche son premier rôle au cinéma dans « Dépression et des Potes » d’Arnaud Lemort. Elle joue aussi dans la pièce « Début de fin de soirée » de Clément Michel au théâtre des Variétés.